CAMBUSE ET INDÉPENDANCE

An de grâce 1718.
Le roi d’Angleterre, George 1er, propose aux pirates régnant sur les mers des Caraïbes un Pardon Royal en échange d’une promesse d’un retour à une vie normale loin de la piraterie.
Woodes Rogers, gouverneur des Bahamas, est chargé de faire adopter ce Pardon Royal. Il convoque pour cela certains pirates à bord du Ranger, alors navire du capitaine Jack Rackham.